Comité de désarmement (AG1)

Le Comité de désarmement met en question les difficultés liées au  désarmement, ainsi que des enjeux mondiaux et des menaces qui affectent la paix dans la communauté internationale. Il essaie de trouver des solutions aux défis rencontrés par le régime de sécurité internationale.

Le Comité de désarmement fait des recommandations importantes au Conseil de sécurité. Puisque le Comité de désarmement a un système législatif qui réunit les voix de chaque Etat Membre de l’ONU, ses résolutions sont toujours respectées et examinées par le Conseil de Sécurité. Ces résolutions sont aussi essentielles à cause de leur nature normative. 

1) Création d’un cadre juridique pour l’utilisation d’aéronefs sans pilote

Aéronefs 

Les drones, aussi appelés véhicules aériens sans pilote (UAV), sont des avions fonctionnant sans pilote humain à bord. Ces dispositifs ont notamment révolutionné l’ensemble des méthodes militaires. En outre, les drones ont des fonctions civiles en raison de leur précision, de leur faible coût et de leur efficacité, et ils peuvent également être utilisés pour collecter des données, explorer des territoires et mener des missions humanitaires. 

L’utilisation accrue de drones pour des applications civiles a posé de nombreux problèmes réglementaires à de nombreux pays. Ces défis incluent la nécessité de veiller à ce que les drones fonctionnent en toute sécurité, sans porter atteinte à la sécurité publique et nationale, et de manière à protéger des zones d’importance nationale, historique ou naturelle. Les pays appliquent généralement la réglementation de l’aviation par l’intermédiaire de leurs autorités nationales de l’aviation civile.

2) Empêcher les organisations criminelles du continent américain d’accéder aux armes lourdes

Armes Lourdes

Les armes lourdes sont l’unes des menaces les plus importantes pour la sécurité publique. Aujourd’hui, les organisations criminelles ont  accès à cette force grâce aux armes illégales et mortelles. Leur diffusion augmente jour après jour dans le continent Américain, notamment en Amérique latine. Le nombre d’armes à feu en circulation en Amérique latine se situeraient entre 50 et 85 millions. Des pays d’Amérique latine, comme le  Salvador , la Colombie le Venezuela ,le Guatemala et le Belize affichent des taux de mortalité supérieurs à 30 morts pour 100 000 habitants en moyenne annuelle.