Conseil de sécurité (CS)

Le Conseil de sécurité est l’organe de l’ONU possédant le pouvoir exécutif. Il est chargé d’œuvrer pour le maintien de la paix et de la sécurité dans le monde et aborde donc des questions urgentes et graves afin d’établir des résolutions permettant de répondre à l’urgence de ces situations. Le Conseil de sécurité peut imposer des sanctions aux États considérés comme responsables. 

Au Conseil de sécurité, il existe cinq membres permanents ayant le droit de veto (le droit d’annuler une clause ou une résolution entière). Ces membres sont la Chine, les États-Unis, la France, le Royaume-Uni et la Russie. Dix membres non permanents sans droit de veto sont aussi présents, sélectionnés tous les deux ans et issus de différentes régions afin d’assurer la représentation de toutes les régions géographiques dans le processus décisionnel. Au total, conseil réunit donc quinze délégations. Le conseil peut également accueillir des pays supplémentaires, qui ont alors un statut d’observateur.

Sujet 1

Comment établir un dialogue entre les États et les territoires partiellement reconnus au Caucase du Sud?

Sujet 2

La situation à Hong Kong

Ancienne colonie britannique, Hong Kong a été rétrocédée à la Chine en 1997. Mais cette région bénéficie d’une certaine autonomie et ses citoyens ont plus de droits. Pourtant en juin 2019, suite au projet du gouvernement chinois d’autoriser l’extradition vers la Chine, des manifestations très importantes ont éclaté à Hong Kong. 

Le projet de loi sur l’extradition a été retiré en septembre, mais les protestations se poursuivent et les habitants, craignant de perdre leur autonomie, demandent désormais une réforme démocratique, des enquêtes sur les actions de la police et les disparitions de journalistes. Les affrontements entre la police et les militants devenant de plus en plus violents, la police tirant à balles réelles et des manifestants attaquant les officiers, il est urgent pour le Conseil de Sécurité d’en discuter dans un cadre international.