Cour Pénale Internationale (CPI)

Sujet

Le procureur c. Dominic Ongwen

L’accusé Dominic Ongwen, né en Ouganda, enfant-soldat enlevé à l’âge de 10 ans par L’Armée de Résistance du Seigneur, est ensuite devenu l’un des commandants ce groupe rebelle qui a mené des attaques dans le nord de l’Ouganda. Commandant de l’une des quatre brigades (Brigade de Sinia) il était à ce titre membre de “l’Autel du contrôle”, qui dirigeait les stratégies militaires de l’organisation. En 2005, Ongwen a fait l’objet du premier mandat d’arrêt international pour crimes de guerre, crimes contre l’humanité et esclavage d’enfants par la Cour pénale internationale (CPI). En 2015, Ongwen a été placé en détention aux États-Unis. Il comparaît devant la CPI pour les crimes commis dans le nord de l’Ouganda en 2004, dans le camp à Lukodi ; trois charges de crime contre l’humanité et quatre charges de crime de guerre sont retenues contre lui.