Organisation Mondiale de la Santé (AG5)

Depuis le 7 avril 1948, l’Organisation Mondiale de la Santé travaille dans le monde entier pour promouvoir la santé, assurer la sécurité du monde et servir les personnes vulnérables. Ses objectifs sont de permettre que plus de personnes bénéficient d’une couverture sanitaire universelle, de protéger toujours plus efficacement face aux urgences sanitaires et de fournir aux populations une meilleure santé et un meilleur bien-être. L’OMS s’appuie sur les meilleures connaissances scientifiques et techniques disponibles pour innover continuellement et adapter les infrastructures sanitaires d’un monde en plein changement.

SUJETS

SUJET 1: Comment lutter contre la malnutrition ?

La malnutrition résulte d’un déséquilibre nutritionnel dû à l’insuffisance ou l’excès d’un ou plusieurs nutriments essentiels. Aujourd’hui, 821 millions de personnes dans le monde souffrent de la faim, tandis que 1,9 milliards d’adultes sont en surpoids voire obèses. La malnutrition, qui a des conséquences graves et persistantes sur les populations, accentue les inégalités entre les nations. Elle limite le développement des communautés et favorise certaines maladies chroniques. Aussi, lutter contre ce phénomène est aujourd’hui un enjeu majeur pour favoriser un développement humain durable et créer un monde harmonieux et égalitaire.

SUJET 2: Santé mentale et troubles psychiques: vers une avancée sociale et médicale ?

La dépression, la schizophrénie, les troubles bipolaires, les addictions… Une bonne santé psychique est essentielle à la santé en général : elle est considérée comme la base du bien-être de la personne et du bon fonctionnement d’une communauté, d’où l’attention accordée par les experts à ce sujet. Cette prise de conscience fait partie des grandes avancées de la dernière décennie. 

Aujourd’hui, ce sont des outils de diagnostic public précoce, des méthodes de prévention et des nouveaux traitements thérapeutiques qui ouvrent la voie à une meilleure compréhension sociale de la santé mentale.