Politique Spéciale et Décolonisation (AG4)

Le comité de Politiques spéciales décolonisation (SPECPOL) est le quatrième comité des six comités principaux de l’Assemblé Générale des Nations Unies. Ce comité traite de sujets variés comme les questions relatives à la décolonisation, aux effets des rayonnements ionisants, à l’information, au maintien de la paix, le suivi des missions politiques spéciales, ou à la coopération internationale pour une utilisation pacifique de l’espace. On peut aussi ajouter que avec les nombreux efforts du SPECPOL, plus de quatre-vingt pays  ont obtenu leur indépendance vis-à-vis des métropoles colonisatrices depuis 1945.

SUJETS

SUJET 1: Est-il éthique d’utiliser les neurosciences dans la justice pénale ?

Le fait d’intégrer les connaissances scientifiques dans le système judiciaire n’est pas nouveau. On a eu recours à la science pour déterminer les origines des crimes dès la fin du XVIIIe siècle, notamment au moment où la clinique psychiatrique a fait son apparition. Néanmoins, les progrès récents dans le domaine des neurosciences nous amènent à réfléchir aux questions éthiques soulevées par l’utilisation de ces nouvelles connaissances dans le système judiciaire de plusieurs pays. Quelles sont les conséquences de ces pratiques pour les personnes engagées dans un procès ? L’utilisation des neurosciences dans la justice pénale est l’un de grands enjeux juridiques de la réflexion sur la quatrième génération des droits humains.

SUJET 2: Comment protéger les souverainetés nationales face aux superpuissances ?