Politique Spéciale et Décolonisation (AG4)

Le comité de Politiques spéciales décolonisation (SPECPOL) est le quatrième comité des six comités principaux de l’Assemblé Générale des Nations Unies. Ce comité traite de sujets variés comme les questions relatives à la décolonisation, aux effets des rayonnements ionisants, à l’information, au maintien de la paix, le suivi des missions politiques spéciales, ou à la coopération internationale pour une utilisation pacifique de l’espace. On peut aussi ajouter que avec les nombreux efforts du SPECPOL, plus de quatre-vingt pays  ont obtenu leur indépendance vis-à-vis des métropoles colonisatrices depuis 1945.

Sujet 1

Comment éradiquer l’extrême pauvreté en Afrique sub-saharienne ?

Sujet 2

Quelle coopération internationale pour une utilisation pacifique de l’espace ?

La recherche spatiale est devenue une valeur très importante dans le monde depuis les années 1950. On a eu la Course d’Espace entre les États-Unis et l’URSS, les autres pays qui s’y intéressent ont formé COSPAR en 1958, qui est la Commission de l’Espace et de la Recherche, pour améliorer l’utilisation de l’espace et on a fait des nombreux découverts scientifiques grâce à ceux-là. L’espace était toujours une question de curiosité et maintenant on voudrait explorer les possibilités d’y vivre ; pour cela le monde s’est uni et les travaux afin de développer les conditions en espace pour une utilisation pacifique sont intensifiés universellement.

L’espace a toujours fasciné les humains. La conquête de l’espace spatiale occupe une place de plus en plus importante depuis les années 1950. La “Course à l’espace” à laquelle se sont livré les États-Unis et l’URSS, et la formation du COSPAR (Commission de l’Espace et de la Recherche) en 1958 dont le but est d’organiser les travaux scientifiques en relation avec l’exploration spatiale, ont permis une meilleure utilisation de l’espace ainsi que de nombreuses découvertes scientifiques. La recherche dans ce domaine se tourne désormais vers les possibilités pour les humains de s’y installer et d’y vivre ; pour cela, les pays s’unissent afin de développer les conditions d’une utilisation pacifique de l’espace.